Généralités

Le but du projet était de construire la Plateforme Européenne de Localisation (ELF) nécessaire pour fournir des données géographiques d’autorité, de référence, interopérables, transfrontalières et actualisées aux secteurs public et privé européens Cette architecture flexible est basée sur le cloud ainsi que sur des services en cascade. Elle fournit une plate-forme de données pan-Européennes, conformes à INSPIRE et harmonisées aux frontières.

 

Ce projet initialement prévu d’une durée de 3 ans, commencé en Mars 2013 avec 30 partenaires a été étendu pour continuer jusqu’en Octobre 2016, il est maintenant porté par un consortium de 39 partenaires en Europe, dont le travail est cofinancé par la Commission Européenne. Il encourage un usage plus important de l’information géographique et permettra la création de services innovants à valeur ajoutée.
 

La stimulation du projet par les besoins du marché implique la création d’applications tests en lien avec des communautés thématiques. Des PME (qu’elles fassent ou non partie du consortium) pourront ainsi développer des applications répondant à des besoins utilisateurs. Le consortium s’est engagé à continuer à fournir la plate-forme ELF au-delà de la fin du projet, permettant ainsi un accroissement de l’utilisation et de la réutilisation d’une information géographique de référence, officielle, précise et fiable. Son but est donc de créer une infrastructure durable pour la réutilisation de l’information spatiale, officielle et de référence du secteur public, à différents niveaux d’échelle.
 

Les objectifs du projet sont:
 

D’ajouter de la valeur aux données INSPIRE en contribuant à l’harmonisation transfrontalière

De construire une plate-forme à haute performance, ainsi que les services associés dans le « cloud » qui permettront l’accès à de nombreuses ressources nationales et à un large spectre de services à valeur ajoutée

De démontrer l’utilité de la plate-forme ELF et de ses services dans les domaines clés de la politique Européenne, mais également pour d’autres utilisateurs, dont les PME

De développer des applications tests dans les secteurs des statistiques de santé, de la cartographie d’urgence, de l’immobilier et de l’assurance.

D’intégrer les données thématiques de tiers aux infrastructures nationales de données Spatiales (plus particulièrement en étendant le périmètre thématique au-delà des thèmes INSPIRE fournis par les agences nationales de cartographie et du cadastre) afin de mettre en œuvre des services basés sur des besoins utilisateurs spécifiques.

De fournir une interface conviviale permettant de trouver, de visualiser et de comparer les données géographiques

D’étendre la mise en œuvre réussie de la « preuve de concept » du projet ESDIN
 

Le projet représente un investissement total de 13 millions d’euros sur une durée de trois ans.

 

Pour plus d’information sur le projet ELF, consulter ELF White Paper

The Competitiveness & Innovation framework Programme (CIP) Information and Communication Technologies Policy Support Programme (ICT PSP) Open Data and open access to scientific information (Project reference 325140)

Sitemap   Accessibility   Copyright   Legal